VAE : vélo à assistance électrique

Le vélo à assistance électrique ou VAE a le vent en poupe depuis quelques années. Randonnée à la campagne, déplacement maison/travail, exercice en plein air… Avec des modèles disponibles pour toutes les utilisations, ce type de vélo s’impose de plus en plus sur le marché. Le VAE est réputé pour sa performance, mais faut-il réellement s’en procurer un ?

VAE ou vélo à assistance électrique

Bien qu’il a hérité de certaines capacités, le VEA est à la base un vélo disposant les mêmes caractéristiques qu’un vélo classique sur qui des dispositifs d’assistance ont été installés. Ces éléments électriques ont pour tâche d’alléger, voire, optimiser l’effort déployé par le cycliste. Le moteur électrique s’active à chaque fois qu’il y a pédalage. En effet, contrairement à un vélo équipé d’un cyclomoteur électrique, ce modèle de velo electrique nécessite toujours la force du pédalage. A savoir que la vitesse moyenne d’un cycliste est de 15km/h, l’assistance se limite à 25 km/h.

Quels critères avant de choisir son vélo électrique ?

Le nombre de modèles de vélo à assistance électrique est à peu près le même que des vélos sans assistance. De même pour les critères à considérer avant de faire son choix. En l’occurrence, il faut répondre aux questions suivantes :

-Est-ce pour effecteur de court ou long trajet ? Sur quel type de route et surtout quelle est la fréquence d’usage ?

-Faudrait-il transporter des passagers ? Des marchandises ? C’est important, au fait que transporter un enfant avec un velo electrique non conçu à cet effet peut endommager le vélo et surtout être dangereux pour les voyageurs. Il y a également des modèles qui disposent d’un emplacement passager escamotable, qui s’adapte selon le besoin.

-De quelle façon le vélo sera-t-il rangé ? Dans le coffre d’une voiture, et s’il faudrait le transporter par exemple dans les transports en commun. Cette question répond au choix d’un velo electrique pliable ou non.

velo electrique

Praticité et assistance

Pour assister le cycliste dans ses efforts, le système d’assistance du velo electrique dispose de deux capteurs. Un pour assistance au mouvement de pédalage et un autre pour jauger la force. En pratique, il faut un certain effort pour le pédalage de démarrage, puis c’est le capteur de force qui donne plus de facilité et de confort dans la conduite. Le dispositif de contrôle de l’assistance est accessible via une poignée amovible sur le guidon.

Pour ceux qui veulent contribuer à la protection de l’environnement, tout en évitant d’arriver en sueur au travail, le VAE est une belle option à voir. Des modèles de VTT electrique sont également adaptés pour parcourir les sentiers battus de la campagne et parcours abrupts des montagnes.

Bref, un VAE est un modèle de velo electrique qui garde la fonction primaire du pédalage tout en octroyant un confort  à son conducteur, via un dispositif d’assistance.  La performance de ce dernier dépend de chaque modèle et du besoin, mais il constitue généralement un choix de qualité en matière de cyclisme. Par contre, il est recommandé de demander avis chez un expert ou une agence spécialisée avant de choisir son vélo à assistance électrique.