Les destinations incontournables et les sites à ne pas manquer lors d’un voyage en Iran3 min read

L’Iran est un vaste pays de 1 648 000 km² de superficie, soit 3 fois la France. Il est chargé d’une histoire de plusieurs milliers d’années. Ce long passé a donné naissance à plusieurs vestiges qui méritent le détour lors des voyages en Iran.

iranPar exemple, les globe-trotters de passage dans la province de Fars ne manqueront pas de visiter Persépolis ou « la cité perse ». Celle-ci était le chef-lieu de l’Empire perse achéménide. Elle est située dans la plaine de Marvdasht, en bas de la montagne Kuh-eRahmat. L’édification de cette ancienne ville a commencé en 521 av J.-C, sous le règne de Darius Ier. Elle appartient à un large programme de construction qui vise à marquer la diversité et l’unité de cette contrée et, par la même occasion, de renforcer la légitimité du pouvoir royal. Le site est composé d’un vaste complexe palatin qui est érigé sur une terrasse comportant plusieurs bâtiments hypostyles qui ont des fonctions protocolaires, emblématiques, rituelles ou administratives. Il faut savoir que Persépolis fut détruit par Alexandre le Grand, mais ces ruines encore debout, dont la « Porte de toutes les nations » qui est gardée par des taureaux immenses, laissent entrevoir la grandeur de cet endroit.

La mosquée du Cheikh Lotfallah, une merveille architecturale

Au cours d’un voyage en Iran, les bourlingueurs en escale dans la province d’Ispahan seront émerveillés en découvrant la mosquée du Cheikh Lotfallah qui est aussi appelée Masjid-i Sadr. Celle-ci fut construite au début du XVIIe siècle, pendant le règne des Safavides. Son chantier a duré 16 ans et son architecte principal est Mohammad Riza ibn Hussain ainsi que le calligraphe Ali Riza i Abbassi. Ce lieu de culte servait également d’oratoire pour les monarques parce qu’elle n’était accessible qu’à la famille royale. Il est composé d’une salle de prière avec des murs ornés de jaune, de bleu turquoise et de carrelage blanc embelli par de motifs arabesques. La coupole intérieure se caractérise par sa décoration qui utilise remarquablement la lumière provenant de l’extérieur afin de produire un reflet représentant la queue d’un paon, l’emblème royal persan.

Découvrir la nature sauvage du parc national du Golestân

Il serait dommage de voyager en Iran sans faire un petit détour au parc national du Golestân. Celui-ci se trouve dans la juridiction de Golestan, Khorassan provinces et Semnan. Il est célèbre dans le monde entier en raison ses caractéristiques naturelles comme sa biodiversité riche et variée ainsi que sa forêt verdoyante. Il couvre une superficie de près de 92 000 ha et dispose d’un écosystème sec. Cette réserve naturelle est constituée de divers paysages contrastés, dont des collines, des déserts, et de falaises rocheuses. Aussi, cette aire protégée offre une multitude d’activités, telles que le trekking, la randonnée et l’éco safari. En se promenant dans cet endroit hors du commun, les globe-trotters apercevront, entre autres, des bœufs sauvages, des panthères et des mouflons. Les passionnés d’ornithologie, de leur côté, ne seront pas déçus puisqu’ils auront la chance d’y admirer environ 150 espèces d’oiseaux.