Ouvrir une boulangerie, les éléments à prendre en compte

Ouvrir une boulangerie est un investissement qu’il ne faut pas prendre à la légère. Comme tout investissement, il conviendra de prendre en compte différents points pour ne pas avoir à faire face à une mauvaise surprise et voir son projet crouler sous les dettes pour mettre la clé sous la porte. Avec la recherche du local, les différents matériels à acheter, le personnel à engager et tous les documents administratifs à préparer, lancer sa boulangerie peut vite devenir un vrai parcours du combattant sans organisation.

Ouvrir une boulangerie, les éléments à prendre en compteLes conseils pour se lancer sur la bonne voie

Bien ouvrir sa boulangerie repose sur plusieurs critères fondamentaux. Si beaucoup tentent et réussissent leur projet, c’est grâce au respect de ces différents éléments à commencer par l’analyse de marché. Ne pas faire une étude de marché est la première erreur à commettre. C’est le fondement même de votre projet. Sans étude de marché, vous risquez de vite être dépassé par les événements et distancé par la concurrence. L’étude du marché sera un outil qui servira à définir les produits que vous allez proposer ainsi que leurs prix, votre stratégie de communication et calculer la rentabilité de votre affaire. Viendra ensuite le choix du matériel. Il faudra distinguer le gros matériel comme le four, l’armoire de fermentation ou le pétrin, du petit matériel (trancheuse à pain, balances, …). Pour cela, il sera nécessaire de faire appel à un professionnel dans l’aménagement de boulangerie-pâtisserie.

La seconde erreur à éviter est celle de minimiser l’importance de la mise en place d’une stratégie de communication. Bien que vous ayez sans doute trouvé le meilleur emplacement, sachez toutefois que les clients ne viendront pas chez vous tout seul. Il est ainsi primordial de miser sur la communication notamment durant les premiers mois d’ouverture. Pour qu’elle puisse être efficace, pensez à votre packaging, à la qualité de vos paniers et sans oublier vos supports de communication (flyers, affiches, réseaux sociaux…). Toujours dans cette optique, la fidélisation de la clientèle doit faire partie de cette stratégie et se fera à travers des offres promotionnelles ou par de petits cadeaux par moment.

A lire également >> : Comment aménager son atelier agricole ?

La dernière erreur à éviter est la réglementation concernant les papiers administratifs. En effet, les processus administratifs pour ouvrir une boulangerie sont nombreux. Il est important de penser au statut juridique, d’enregistrer votre commerce au répertoire des métiers, de déposer les fonds de votre capital social et le plus important, vous renseignez auprès de l’INPI si le nom que portera votre enseigne n’est pas déjà la propriété d’un tiers.