Pratique de la chasse, qu’est ce qu’il faut savoir ?

Quand l’été est là, cela signifie que c’est aussi la saison de la chasse en France, en particulier dans le sud. Rappelons qu’après le foot, la chasse fait partie des activités préférées des Français. Et à chaque passionné ses pratiques. Si certains la prennent comme toute autre activité sportive ; pour d’autres, cela représente beaucoup plus qu’un simple loisir. Malgré la mauvaise image associée à sa réputation, la chasse est pour la plupart des Français une véritable tradition culturelle et rurale. Comment choisir son domaine de chasse comme un professionnel ?

chasseQuelles sont les questions à se poser ?

Un domaine de chasse est un territoire délimité situé dans une forêt. C’est un terrain dont le propriétaire loue ou utilise un droit de chasse. Comme dans tout achat immobilier, l’achat d’un terrain de chasse implique plusieurs obligations. Cela comprend l’entretien du territoire et des arbres dangereux qui l’entourent, ainsi que la gestion des relations avec les agriculteurs. Outre ces obligations, acheter un terrain pour chasser dans le sud de la France dépend aussi de plusieurs paramètres. Il faut d’abord prendre en compte le type de gibier qui s’y trouve (lapin, cerf, chevreuil, lièvre ou autres). Pour le savoir, renseignez-vous auprès du vendeur. La présence des plans d’eau peut être aussi essentielle. Est-ce que la forêt que vous avez choisi laisse errer les canards sauvages, les oies ou les poules d’eau ? Il est aussi important de savoir s’il y a une propriété à l’intérieur de votre domaine et si elle peut accueillir ou non des groupes de chasseurs. Avant d’acheter un terrain de chasse dans le sud, informez-vous à l’avance s’il se trouve à proximité d’une route, de champs ou d’habitation.

>> Article connexe >> : Comment préserver son couteau Laguiole ?

Qu’en est-il du droit de chasse ?

Le droit de chasse constitue un élément essentiel en matière d’achat de domaine de chasse. Il fixe les limites et les conditions que les propriétaires doivent respecter en termes de chasse. Lorsqu’une personne s’approprie une forêt, il devient par la suite bénéficiaire d’un droit de chasse et peut le gérer comme bon lui semble. Le droit de chasse peut être utilisé à titre personnel afin de permettre au propriétaire de partager sa passion avec ses amis. C’est effectivement ce que font la plupart des propriétaires en été. Il est aussi possible de louer son droit de chasse. Le locataire peut alors être une personne physique ou morale. Pour ce faire, le propriétaire est tenu d’établir un contrat stipulant clairement la période donnée. Si le propriétaire a l’intention de vendre son domaine, son droit de chasse s’en suit automatiquement. Pour éviter tout conflit ou litige, l’acheteur devrait toujours se renseigner si un bail de chasse est encore en cours sur le terrain. Si tel est le cas, la location est toujours valable jusqu’à nouvel ordre du nouveau propriétaire.

Sachant qu’il ne faut pas confondre droit de chasse et autorisation de chasser. Un propriétaire ne devrait pas autoriser une tierce personne non habilitée à chasser sur son domaine.