Assister à des fêtes culturelles et religieuses péruviennes

L’année péruvienne est rythmée par de nombreux évènements constitués de processions religieuses et de fêtes sacrées incas. Les mois de janvier à mars, constituant la saison la plus prisée dans les stations balnéaires, sont la période de l’année où les fêtes battent leur plein.

PerouOutre le Nouvel An qui est particulièrement important à Huancayo, une ville du centre du Pérou, les voyageurs effectuant un séjour au Pérou pourront participer à la « Danse des Noirs », un festival qui a lieu chaque début d’année dans les hauts plateaux de la commune de Huánuco. Sinon, la dernière semaine de janvier est marquée par la Fiesta de la Marinera, la fête nationale de la danse de Trujillo. Après la période de pluies, la saison favorise le fleurissement des orchidées au Chemin de l’Inca et invite les oiseaux d’Amazonie à se lancer dans leur parade amoureuse. Elle laisse également place à la Fiesta de la Vendimia, une fête des vendanges qui est célébrée dans les régions Ica et Lunahuaná. Pour ceux qui sont intéressés par la culture afro-péruvienne pourront, en outre, assister au Verano Negro, une manifestation tournée vers la danse et la musique. Il se déroule, généralement, en début du mois de mars à Chincha.

Les célébrations à privilégier entre les moins de juin et août

De juin à août constitue la haute saison du tourisme. Pour ceux qui envisagent de séjourner au Pérou durant cette période, ils sont tenus de réserver plutôt leur billet de train et d’entrée pour Machu Picchu. C’est également la Fête-Dieu, plus précisément le 9e jeudi après Pâques, pendant lequel les habitants effectuent des processions à Cuzco. Toujours dans cette ville, l’Inti Raymi ou la fête du Soleil marque le solstice d’hiver qui est, généralement, le 24 juin. Il s’agit du plus grand événement inca qui attire des milliers de touristes. Organisé près d’Oxapampa, le festival musical Selvámonos est, en outre, une célébration à ne pas manquer. Cette festivité se déroule dans un somptueux parc national. Elle fait vibrer la jungle au son du reggae, de l’électro et de la cumbia. Danses, combats de coqs et festins composent, par ailleurs la fête de San Juan qui s’organise en mi-année. Sinon, le 29 juin est marqué par les fêtes de Saint-Pierre et Saint-Paul. Celles-ci sont une occasion de s’amuser.

Article connexe : Découvrez la beauté de la Sri Lanka !

Et pendant la basse saison ?

Tous les voyageurs qui ont l’habitude de passer des séjours au Pérou savent que de septembre à novembre est la meilleure période pour la visite de l’Amazonie. Cette saison affiche un temps plus sec et les touristes auront la chance de voir des animaux sauvages. Elle constitue également la saison du Great Amazon River Raft Race, la plus longue course de rafting au monde qui a lieu en fin septembre ou au début de mois d’octobre. Novembre est, par ailleurs, un mois dédié aux célébrations organisées à Puno. Outre la Toussaint et les jours des Morts, les adeptes de culture péruvienne pourront participer à la Semaine de Puno. Cette dernière, débutant le 5 novembre, est caractérisée par des danses de rue costumées pour commémorer l’arrivée des fondateurs de la lignée des Incas, Maco Capac et Mama Ocllo.