Voyage au Japon : 3 sites d’intérêt à ne pas manquer3 min read

Le Japon, surnommé pays du Soleil-Levant, situé dans l’océan Pacifique, est devenu très populaire en termes de voyage. Il regorge de nombreuses destinations d’exception offrant une ribambelle d’endroits à visiter, tous plus intéressants les uns que les autres. Vous y trouverez des villes grandioses, des palais royaux, des temples et sanctuaires sacrés, des parcs, des jardins, etc. Dans l’article ci-dessous, vous verrez par exemple trois sites touristiques qui méritent toute votre attention si jamais vous êtes en voyage au Japon. Il s’agit du sanctuaire Fushimi Inari-taisha, de la fameuse forêt de bambous d’Arashiyama et du parc de Nara.

Voyage au Japon : 3 sites d'intérêt à ne pas manquerLe Fushimi Inari-taisha, un grand sanctuaire shinto célèbre au Japon

Fushimi Inari-taisha est un sanctuaire shintoïste incontournable du Japon, avec ses milliers de torii. Un torii est un portail traditionnel japonais qui symbolise le passage du monde profane au monde sacré. Si vous souhaitez le visiter durant votre séjour au Japon, il est situé dans le district de Fushimi-ku, au sud de Kyōto. Fondé en 711 par le clan Hata (expatrié d’origine coréenne), le sanctuaire est consacré à la divinité (kami shinto) Inari de la croissance du riz, des récoltes, de la prospérité, du commerce et des affaires.

Fushimi Inari-taisha n’a peut-être pas de grand bâtiment central, mais sa particularité est d’avoir des milliers de torii rouges vermillon et noir de toutes tailles qui s’alignent à perte de vue à travers la forêt boisée. En ce lieu, vous pourrez également observer de nombreuses statuettes de renards, car la déesse est représentée par cet animal rusé. La visite est très agréable avec une vallée, une clairière et des étages pour se reposer, des restaurants pour se rafraîchir, des boutiques et un petit temple sur le chemin jusqu’au mont Inari.

La forêt de bambous d’Arashiyama, un lieu de promenade favorite à Sagano

Dans la banlieue nord-ouest de l’ancienne capitale impériale, Kyōto, près du pont Togetsukyō, se trouve la forêt de bambous géants de Sagano. On l’appelle également la bambouseraie d’Arashiyama (« Montagne de la Tempête »). C’est un coin de nature par excellence qui apporte une touche de vert en toute saison au quartier d’Arashiyama. De même, c’est un lieu de promenade très prisé des autochtones, des voyageurs et des photographes amateurs qui n’hésitent pas à immortaliser ces centaines d’arbres immenses aux courbes vertigineuses qui entourent une magnifique allée étroite.

En effet, son caractère photogénique lui a même permis de faire le tour du web dans le domaine des lieux insolites et d’être sur les listes des plus beaux endroits au monde. Le chemin s’étend sur environ 500 mètres de long. Pour en profiter pleinement, allez-y tôt le matin, et évitez les week-ends et les jours fériés. Ainsi, vous pourrez profiter tranquillement du charme des rayons du soleil à travers cette forêt orientale de bambous, mais aussi des balades à vélo ou en pousse-pousse. En plus, le lieu est très touristique et donc très visité. Aux alentours de la forêt, d’autres endroits méritent la visite comme le pont Togetsukyō, le temple Tenryū-ji, ou le parc aux singes d’Iwatayama.

Le parc public de la ville de Nara

Situé à environ une heure au sud d’Osaka, au pied du mont Wakakusa, le parc de Nara est avant tout connu mondialement pour ses centaines de daims très dociles, sociables et malicieux qui se baladent en toute liberté. Vous pourrez vous amuser à les nourrir en achetant une denrée spécifique vendue dans le parc même.

En plus de ces cervidés protégés, ce vaste espace vert public de plus de 600 hectares possède également des atouts culturels très importants : le Bouddha géant du temple Todai-ji (patrimoine mondial de l’UNESCO), le musée national historique, le temple bouddhiste Kōfuku-ji et le grand sanctuaire shinto Kasuga-taisha.