Les informations à savoir avant d’ouvrir un contrat d’assurance vie

L’assurance vie est un produit bancaire qui vous offre la possibilité de transmettre à un ou plusieurs légataires de votre choix un capital ou une rente. Ce type de placement vous permet aussi d’épargner de l’argent, de préparer votre retraite, de soutenir votre projet immobilier, et de recevoir des revenus faiblement fiscalisés. Pour bénéficier de ces diverses opportunités, vous devez payer des primes.

Les informations à savoir avant d'ouvrir un contrat d’assurance vie

Quelles sont les conditions d’ouverture d’un contrat d’assurance vie ?

Pour qu’un contrat d’assurance vie soit ouvert, vous avez l’obligation de respecter quelques conditions. Vous devez avoir la capacité juridique d’en ouvrir.Par conséquent, si vous avez moins de dix-huit ans ou si vous êtes missous tutelle, vous n’avez pas le droit de souscrire seul à ce type d’épargne.

Ensuite, votre âge ne doit pas dépasser les limites imposées par la compagnie d’assurance. Il faut aussi que vous vous engagiez à payer les primes prévuesdans le contrat.A part cela, vous êtes tenus de répondre avec sincérité au questionnaire médical que l’assureur vous a donné.

La compagnie d’assurance vie a également sa part de responsabilité. Elle doit vous informer, vous conseiller dans votre démarche. Elle a l’obligation de vous remettre un projet de contrat muni d’un projet de lettre de renonciation.

 L’assureur a aussi le devoir de vous donner une note d’information qui résume les caractéristiques majeures du contrat. Toutefois, celle-ci n’est pas indispensable pour les contrats qui ont une valeur de rachat ou de transfert.

Comment investir dans un contrat d’assurance vie ?

Ce produit d’épargne vous donne l’opportunité d’investir dans votre contrat sous trois formes. Au moment de l’ouverture de celui-ci, vous devez effectuer un versement initial qui est à déposer par chèque ou par virement bancaire ou encore par prélèvement automatique. Cela dépend de la compagnie d’assuranceoù vous souhaitez placer votre argent.

Vous pouvez aussi faire un versement complémentaire libre. Ce dernier vous permet de placer de l’argent dans votre contrat quand vous le voulez.

 Vous avez également le droit d’effectuer un versement complémentaire programmé. Ce mode de paiement vous offre la possibilité de déterminer le montant et la fréquence (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle) de votre investissement dans votre contrat d’assurance vie.Les sommes à verser sont automatiquement retirées par l’assureur.

Vous avez le droit de changer la périodicité et le montant de placement sans conséquence fiscale pour le contrat.

Comment désigner les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie ?

La clause bénéficiaire vous permet de déterminer les bénéficiaires de votre contrat d’assurance vie. Ces héritiers recevront le capital ou la rente après votre décès. Selon la procédure indiquée dans votre contrat, vous pouvez désigner le ou les légataires soitpar mention dans le contrat d’assurance, soit par simple lettre de l’assureur, soit par testament olographe ou authentique.

Afin de rendre sa désignation irrévocable, le donatairedoit manifester son accord sur celle-ci. Cependant, cette démarche n’est exécutable qu’après un délai de trente jours à compter de la date de la conclusion du contrat.

 Il est à noter que vous avez le droit de modifier, sous certaines conditions, le ou les bénéficiaires de votre contrat.