L’essentiel à savoir sur les responsabilités et compétences d’un plâtrier

Le métier de plâtrier a beaucoup évolué ces dernières années. Cela est dû au développement des produits comme les carreaux et les plaques de plâtre. Pour certaines tâches, la dextérité du plâtrier est particulièrement sollicitée. Voici l’essentiel à savoir sur la profession.

L’essentiel à savoir sur les responsabilités et compétences d’un plâtrier

En quoi consiste le métier de plâtrier ?

Le plâtrier est un spécialiste du second-œuvre. Il précède les travaux des peintres et des menuisiers.   Il travaille principalement à l’intérieur des bâtiments et se déplace au rythme des chantiers. Il est souvent exposé à la poussière du plâtre.

Le plâtrage est un travail qui requiert de l’habileté et de la rapidité. Il consiste à recouvrir les murs et les plafonds intérieurs de différents types de plâtre afin qu’ils soient prêts à être décorés. La phase de plâtrage vise également à recouvrir les surfaces extérieures de matériaux appropriés. Le plâtrier applique également divers types d’enduits sur les plafonds et les cloisons.

Il réalise également :

 

  • la mesure de surfaces à travailler et l’évaluation des matériaux nécessaires
  • Vérification de l’état général des surfaces à traiter
  • Le déménagement des ouvrages d’agencement en vue de la rénovation des bâtiments
  • La pose de plafond sur ossature métallique
  • Le doublage sur des rails de type métallique et des montants avec pose d’isolant
  • Les travaux de finition sur les ouvrages en plaques de plâtre
  • La construction de cloison de distribution phonique, de cloison séparative de logement à ossature métallique.
  • La construction des cloisons et des plafonds courbes en plaques de plâtre
  • La réalisation de cloisons modulaires
  • La mise en place de cloisons à hautes performances acoustiques
  • La pose de plafonds décoratifs
  • La mise en place de moyens techniques de protection contre les incendies
  • La rénovation de plafonds
  • L’aménagement et décoration des espaces intérieurs
  • L’installation et mise en place de cache tuyaux et de diverses moulures
  • L’application de plâtre et les enduits sur les parois et les plafonds. Il peut le faire manuellement ou à l’aide d’outils et de petites machines.

Pour mener ses missions à bien, le plâtrier doit régulièrement se former surtout face aux enjeux du développement durable. Le secteur de l’économie d’énergie nécessite des qualifications bien précises et la connaissance des diverses réglementations en vigueur.

Les domaines d’intervention et les qualités requises

Le plâtrier intervient dans des domaines variés. Il exerce sa profession dans les chantiers de construction ou les sites industriels. Il travaille également pour le compte d’entreprises de bâtiment, des sociétés artisanales et des entreprises du secteur tertiaire. Ses services sont adaptés aux maisons individuelles, immeubles collectifs, bureaux, commerces, bâtiments publics qu’ils soient en neuf ou en rénovation. L peut également intervenir dans la restauration des monuments historiques ou de rénovation d’établissements hôteliers.

Par ailleurs, le plâtrier doit avoir certaines aptitudes et qualités pour assurer le bon déroulement de son travail. On peut citer :

  • Le sens de la méthode
  • L’aptitude à interpréter un plan
  • Une solide résistance physique pour le travail en hauteur et sur échafaudage
  • La rapidité et l’habileté
  • L’esprit créatif et le sens artistique
  • La minutie et la précision
  • La rapidité d’exécution des tâches
  • Le traçage de l’implantation des ouvrages à partir des plans établis
  • L’analyse de l’état des ouvrages
  • Le bon sens relationnel

 

Le plâtrier a la possibilité de se spécialiser dans certaines activités comme :

  • Staffeur-ornemaniste (corniches, moulures, rosaces, cheminées…),
  • Monteur en isolation et correction acoustique…
  • Chef d’équipe après une expérience confirmée ou une formation
  • Chef d’entreprise après quelques années d’expérience probantes dans le secteur
  • Staffeur
  • Stucateur,
  • Gypsier
  • Spécialiste en isolation