Une cure d’Oméga-3, pourquoi et pour qui ?

Les Oméga-3 sont des acides gras utiles à l’équilibre de notre organisme. Ils font partie des acides gras polyinsaturées qui constituent les lipides. Il en existe trois types : l’acide alpha-linolénique (AAL) que le corps humain peut produire naturellement, l’acide eicosapentaénoïque (AEP) et l’acide  docosahexaénoïque (ADH) qui peuvent peut être synthétisé à partir de l’AAL, mais en très petite quantité. C’est la raison pour laquelle une cure d’Oméga-3 est indiquée.

Une cure d’Oméga-3, pourquoi et pour qui ?Les Oméga-3, c’est quoi au juste ?

Les Oméga-3 interviennent dans divers processus chimiques et biologiques et agissent sur la constitution des cellules. Ils se rencontrent dans certains poissons gras comme les sardines, harengs, saumon ou thon prélevés dans la nature et non issus d’élevage. On peut aussi en trouver dans des produits végétaux, notamment l’huile de colza et de soja, ainsi que les graines de chanvre et de lin.

De nombreux compléments alimentaires riches en Oméga-3 sont disponibles dans le commerce. Ils ont été conçus pour aider à combler les carences chroniques en acide gras essentiels, et leur rôle est notamment de prévenir et de traiter les maladies cardiovasculaires, diminuer les triglycérides, améliorer le traitement du diabète de type 2 et des douleurs articulaires. La liste des affections pouvant être combattues par ces acides gras est longue : hypertension artérielle, dépression nerveuse, troubles de l’attention, surpoids, certains cancers…

La mise en évidence scientifique des bienfaits des Oméga-3 remonte aux années 1920. Il a été constaté que des rats de laboratoire avec une alimentation sans acides gras polyinsaturés avaient la peau sèche et enflammée. Les analyses ont permis d’affirmer la composition en lipides de l’organisme des rats était en rapport direct avec leur alimentation, et que la composition en lipides du sang reflétait parfaitement la composition des tissus.

Comment agissent les Oméga-3 ?

Il est à rappeler que le cholestérol et les phospholipides entrent dans la composition de membranes cellulaires. Ces phospholipides sont constitués d’acides gras tirés de l’alimentation ou synthétisés par l’organisme. Les Oméga-3 d’origine alimentaire s’intègrent à ces phospholipides où leur caractère insaturé donne à la cellule une meilleure fluidité et fonctionnalité, avec des échanges chimiques plus faciles.

Plus de la moitié du cerveau humain est formé de lipides. Le rôle des Oméga-3 est donc primordial pour la croissance et l’équilibre cérébrale, mais également pour celle de la rétine et d’autres organes sensoriels. Les acides gras agissent aussi comme les hormones, notamment les prostaglandines, les leucotriènes et les thromboxanes. Il a été démontré que les Oméga-3 peuvent guérir les troubles de l’érection chez l’homme grâce à leurs propriétés vasodilatatrices. Toutefois, il est toujours recommandé de commencer une cure en prenant conseil auprès d’un spécialiste.