Comment s’organiser avec son baby-sitter ?6 min read

Le moment tant redouté est là ! Vous devez laisser vos enfants sous la garde d’un baby-sitter pour une journée ou bien pour toute une soirée. Vous ne savez plus trop où donner de la tête. Vous jonglez entre peur et culpabilité, alors que vous souhaitez partir l’esprit tranquille, sans vous soucier si vos chérubins seront entre de bonnes- mains, s’ils seront bien tranquilles ou encore si le baby-sitter a bien fait les choses comme il faut.

Voici quelques astuces pour bien s’organiser avec un baby-sitter.

Comment s'organiser avec son baby-sitter ?Un baby-sitter de confiance

Le choix du baby-sitter est une étape très importante. Avant toute chose, il faut trouver le bon profil, mais c’est une tâche qui n’est pas toujours évidente. En effet, c’est toujours angoissant de confier les enfants à une inconnue. Prenez le temps de bien choisir la personne qui va les garder.

                Quels sont les critères?

Il s’agit de garder vos enfants, ce qui n’est pas une chose anodine. Vous allez également lui confier votre maison et les biens qui s’y trouvent. La personne à qui vous confierez tout cela doit être sérieuse, honnête et consciencieuse. Bref, une personne fiable. Cette fiabilité sera le garant de la qualité de travail qu’elle fournira.

Elle doit également être disponible au moment où vous aurez besoin d’elle et aussi ponctuelle. Vous devez vous assurer qu’elle ne vous lâchera pas au mauvais moment.

Un autre point à souligner est qu’elle doit être attentive et à l’écoute. Vous serez amené à établir des règles qu’elle doit suivre à la lettre.

Enfin, la personne qui prendra soin de vos enfants doit, justement, savoir s’y prendre avec les enfants, sinon cela ne rimerait à rien. Elle doit au moins connaitre les rudiments en la matière (préparer à manger, changer la couche, les faire prendre un bain …)

                Où le dénicher ?

Il y a plusieurs manières de trouver un baby-sitter, la première d’entre elles est bien sûr le bouche-à-oreille. En effet, vous pouvez demander à des proches, à des voisins, ou sur les réseaux sociaux de vous recommander un bon baby-sitter qui serait disponible. De ce fait, vous serez à peu près sûr de trouver une personne de confiance.

Vous pouvez aussi passer par des sites d’annonce sur internet comme Yoopies ou Yoopala. Certains sont gratuits, d’autres non. L’avantage, c’est que vous trouveriez facilement quelqu’un qui réponde à vos critères et en plus le site répertorie les candidats à proximité de chez vous.

Autrement, il y a les agences de baby-sitting sur Paris, qui proposent des personnes qualifiées et pédagogues. Certains offrent en plus de garder vos enfants, de les apprendre des langues étrangères ou de faire un suivi scolaire.

Sinon, le baby-sitting dating reste aussi une option si vous souhaitez constater par vous-même l’intégrité de celle qui va s’occuper de vos enfants lors des rencontres parents-baby-sitters, organisées par la mairie.

                Premier contact

Il est impératif de rencontrer le baby-sitter avant de l’engager, que vous l’ayez contacté sur internet, via une annonce dans un journal ou sur recommandation d’un proche. On ne sait jamais sur qui on peut tomber, alors la prudence est de mise. Ce faisant, vous pourriez savoir si oui ou non, c’est la personne idéale pour s’occuper de vos bouts de choux. Si la personne est en retard, n’affiche aucun sourire, ou est désordonnée, n’insistez pas davantage.

Établir les règles

Le jour J, vous aimeriez surement partir l’esprit tranquille sans passé votre temps à vous ronger les ongles ou à téléphoner à la maison tous les quarts d’heure pour savoir si tout va bien. Seule solution, prenez votre temps pour établir toutes les règles et passer toutes les consignes à votre baby-sitter. Passez une bonne demi-heure là dessus si besoin est.

                Définissez ses tâches.

Qu’attendez-vous de lui ? Il faut que vous soyez aussi claire et précise que possible. Faut-il qu’il garde seulement les enfants ou bien qu’il fasse autre chose en plus ? Préparer le dîner ou les goûters ? Les faire prendre un bain? Les aider à faire leurs devoirs ? Les mettre au lit avec une histoire en plus ? … Dans tous les cas, soyez stricte avec certains points : Les règles d’hygiène, les règles de sécurité, et les règles de vie en générale (les cigarettes, les tabacs, les films que la personne va visionner, les copains, l’utilisation de portable, l’accès au frigo, l’accès aux autres pièces de la maison…)

Soyez claire avec les horaires ; l’heure pour la sieste, l’heure d’aller au lit, l’heure des repas et des goûters…

                Le briefing des enfants

Les règles ne sont pas uniquement pour le baby-sitter. Prenez le temps de briefer vos enfants s’ils sont en âge de comprendre. Faites-leur comprendre que vous allez partir, mais que quelqu’un sera là pour veiller sur eux, et s’occupera de tout à votre place. Expliquez-leur qu’il faut qu’ils soient sages et attentifs et qu’ils suivent bien les instructions du baby-sitter. Cela va beaucoup aider votre nouvelle recrue dans ses tâches.

Les incontournables listes

                1- “to do list”

Il est possible, et même très probable que n’ayez pas pu tout dire à votre baby-sitter avant votre départ. Bien souvent,soit on est pressé, soit on se culpabilise un peu de laisser ses enfants, qu’on en arrive à quelques oublies. Ils peuvent être minimes comme ils peuvent être d’une importance capitale comme l’heure des médicaments par exemple. Veillez à préparer un “to do list” au moins un jour avant votre sortie. Notez-y tout ce que vous prévoyez de dire à votre baby-sitter ou de faire avant votre départ.

                2- le petit mémo

Glissez un petit mémo à votre recrue pour les choses importantes pour éviter qu’elle n’oublie quelque chose. En effet, c’est une personne et non une machine, elle est sujette à des oublies. Pour éviter des problèmes, une petite note est utile. Mettez-y les habitudes de vos enfants, comment ils aiment leur steak par exemple.Si vos enfants sont allergiques à quelque chose, il faut bien le préciser dans le mémo.

                3- Les cas d’urgence

Soyez toujours prévoyante. Préparez une fiche sur laquelle vous allez indiquer les procédures en cas d’urgence (crise d’allergie, petits ou gros bobos, …). Mettez-y également tous les numéros utiles comme les urgences, votre numéro, le numéro de la voisine, le numéro du médecin traitant …