Qu’est-ce que le carburant GNR ?3 min read

Le GNR, très peu connu du grand public, est un gasoil non routier. Il est utilisé dans un but professionnel, principalement dans les machines et engins de chantier ainsi que dans les tracteurs agricoles. Il est donc interdit de l’utiliser à des fins personnelles ou par des particuliers. Afin de différencier le GNR du gasoil traditionnel, le carburant est coloré en rouge.

Qu’est-ce que le carburant GNR ?Du fioul au GNR

Le respect de l’environnement et la pollution atmosphérique sont des sujets de plus en plus d’actualité et touchant tous les secteurs. Afin de préserver l’environnement, le carburant GNR a remplacé le fioul depuis le 1er Novembre 2011.

Pourtant, ce changement de carburant ne plait pas à tout le monde. Plusieurs agriculteurs et utilisateurs du GNR expriment leur mécontentement suite à des différences de consommation entre les deux carburants. En effet, le GNR augmenterait selon certains la consommation de carburant du fait d’un plus faible rendement que le fioul anciennement utilisé, ce qui augmente les frais pour les professionnels. Le GNR serait également moins résistant aux températures hivernales. C’est pourquoi deux GNR existent en fonction des saisons : le GNR hiver et le GNR été. Le GNR hiver est à privilégier à partir de Novembre jusqu’au mois de Mars, lorsque les températures passent en dessous de la barre des 0°C. Si vos engins sont soumis à de rudes températures hivernales  sous -10°C, vous pourrez opter pour le GNR supérieur hiver permettant une meilleure résistance au froid.  Cependant, les stocks de carburant doivent être correctement gérés du fait de la faible possibilité de conservation du GNR (6 mois).

L’avantage de ce carburant se remarque dans ses propriétés lubrifiantes et anti-corrosion qui permettent une plus grande longévité des machines et engins de chantier.

Le coût du GNR

Le prix du GNR fluctue beaucoup selon la situation géographique, la période d’achat, le cours du pétrole et les taxes.

 La matière première du carburant est un coût important du produit fini commercialisé. Le cours du pétrole dicte alors les prix sur les marchés en fonction de l’offre et de la demande. À savoir que les compagnies pétrolières prévoient en règle générale une marge afin d’assurer le coût de production.

Le coût de transport est également à ne pas négliger. En effet, l’acheminement du carburant vers le lieu de consommation, tout comme le coût de stockage, fait grimper le prix du GNR et la facture.

Les GNR, tout comme les carburants traditionnels, sont taxés par l’État français. La TVA de 20% (Taxe sur la Valeur Ajoutée) et la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques s’appliquent également sur le gasoil non routier.

Enfin, le prix du GNR ne cesse d’augmenter depuis 3 ans, et ce en suivant le cours du baril de pétrole.

Le gouvernement d’Edouard Philippe annonçait fin Novembre 2018 une hausse du prix du GNR par la fiscalité. Cependant, cette hausse n’aura finalement pas lieu. En effet, suite au mouvement de mécontentements de décembre 2018, l’alignement prévu de la fiscalité du GNR sur la fiscalité du gasoil est annulé.